Vestige de l’ère du secret bancaire et mal nécessaire ?

Le projet de loi 7024 et la modification de l’article 41 de la loi du 5 avril 1993

Sur demande du syndicat Banques et Assurances de l’OGBL (SBA), une entrevue a eu lieu le 9 décembre
avec le ministre des Finances.
Craignant des conséquences néfastes en termes de pertes d’emploi pour les PSF (professionnels du secteur
financier) et les salariés des banques, les responsables du SBA avaient sollicité cette réunion en vue de
clarifier les questions liées à l’assouplissement, voire l’abolition du secret professionnel tel qu’il est stipulé
dans le projet de loi 7024, permettant d’externaliser les données des clients à des fournisseurs de services
externes à travers le monde.

Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse officiel:

Projet_loi_7024_Vestige_de_l_ere_du_secret_bancaire_et_mal_nécessaire

Aide pour la campagne de la Confédération Européenne des Syndicats

La Confédération Européenne des Syndicats s’efforce de faire en sorte que les prochaines propositions de la Commission européenne sur le pilier européen des droits sociaux répondent aux besoins des travailleurs, de leurs familles et de leurs communautés.

Une de leurs actions principales :  les droits sociaux d’abord qui visent à changer la direction de l’UE. Il s’agit essentiellement d’une présentation en ligne de la réponse de la CES à la Consultation.

Mais pour que cette action soit efficace, il faut qu’un maximum de gens clique sur le lien qui est  mis sur notre site www.sba.lu ou sur le lien suivant :

http://socialrightsfirst.eu/en

Merci de bien vouloir y participer massivement.

Projet de loi 7024

Pourquoi favoriser la suppression d’emplois dans le secteur financier ?

Sur demande du syndicat Banques et Assurances de l’OGBL (SBA), une entrevue a eu lieu lundi soir avec le directeur de l’ABBL. Les responsables du syndicat avaient demandé une réunion d’urgence en raison des événements de ces derniers jours concernant le projet de loi 7024..

Téléchargez le contenu du communiqué OGBL en format PDF:

Renouvellement de la Convention collective du secteur bancaire: priorité aux salariés

Communiqué de presse

La Convention collective du secteur bancaire (ci-après CCT banques) en vigueur depuis 2014, sera dénoncée en automne 2016, ouvrant ainsi le début des négociations entre les syndicats représentant les salariés du secteur bancaire et l’Association des Banques et Banquiers du Luxembourg (ABBL).

Dans ce contexte, le syndicat des Banques et Assurances de l’OGBL (OGBL-SBA) a d’ores et déjà mené une réflexion poussée sur les points et axes que devra comporter cette nouvelle CCT. Le syndicat présente ainsi dans son dernier SBA-News les grandes lignes de ses revendications, élaborées au travers d’un dialogue constructif avec sa commission tarifaire composée de tous les délégués OGBL du secteur bancaire. Le SBA NEWS sera distribué courant août et septembre au sein des banques.

En premier lieu, L’OGBL-SBA demande que la prochaine CCT récompense les concessions sur les salaires qui ont dû être endurées par les salariés du secteur bancaire durant ces années de crise économique. La reprise dont bénéficie également la place financière luxembourgeoise doit désormais se faire ressentir auprès des salariés qui ont contribué aux bons résultats du secteur. C’est pourquoi l’OGBL-SBA revendique une amélioration du système de rémunération ainsi que des augmentations financières pour l’ensemble des salariés du secteur bancaire.

A côté des revendications financières, l’OGBL-SBA demande que la nouvelle CCT apporte également des améliorations en ce qui concerne les carrières des salariés, notamment en matière de formation comme par exemple en instaurant un plan de formation individuel et adapté à chaque salarié afin de faciliter le maintien dans l’emploi. Il est également nécessaire d’actualiser et de revaloriser les groupes et fonctions de la CCT afin que ceux-ci correspondent à la réalité des profils existants dans le secteur bancaire.

Un autre grand axe de revendications concerne le temps de travail et les conditions de travail, qui doivent être mieux encadrés afin de favoriser le bien-être des salariés dans le secteur. L’OGBL-SBA propose entre autres la mise en place de procédures pour éviter les abus en ce qui concerne les heures de travail prestées, ou encore la reconnaissance de l’astreinte comme temps de travail.

Afin de défendre au mieux les intérêts des salariés du secteur bancaire, l’OGBL-SBA lance un appel aux autres syndicats du secteur pour mettre en place un catalogue de revendications commun qu’ils pourront ensuite présenter à l’ABBL lorsque débuteront les négociations de la nouvelle CCT.