Risque d’arrêt des avantages employés sur les emprunts

Certains d’entre vous ont eu connaissance ce matin d’une information liée aux avantages des emprunts employé. Cette information ne touchera pas la totalité de l’effectif de notre entreprise et nous apportons un peu plus de détail sur la situation.

Hier en fin de journée un document est apparu dans la section des documents électronique de BILnet pour tous les employés emprunteurs et ayant souscrit aux « zéro papier », demandant à ce qu’un PDF soit retourné signé avant le 25 octobre pour ne pas perdre ses avantages employé sur les taux appliqués aux emprunts au sein de la BIL.

La grande majorité des employés ne s’est rendue compte de rien, car cette communication explicitement intitulée « Mailing » est apparue de façon silencieuse et n’a pas été l’objet d’une pop-up ou d’un rappel quel qu’il soit. Nous avons été informé de cette demande « par hasard » ce qui est inacceptable compte tenu des enjeux qui en découlent pour chacun des employés emprunteurs.

Outre la façon dont la BIL à communiqué sur le sujet, un autre détail troublant nous a alarmé. Le courrier en question, et qui n’est apparu qu’hier soir, est anti-daté au 28 Juin 2013 !!

Nous sommes immédiatement revenu vers nos RH afin de les informer de cette situation, ils ont promis qu’une communication serait faite sur l’Intranet. Mais quid des personnes qui sont en vacances, en congé maternité ou autre maladie ? Que se passe t-il s’ils ne voient pas cette communication avant le 25 octobre ?

Nous avons tenté de joindre la personne mentionnée comme interlocuteur dans ce fameux courrier mais sans succès. Toutefois un autre correspondant à la BIL nous a donné quelques éléments de réponse:

  • La date (antidaté) du 28 juin représente en fait la date de « transition » (ancien-nouveau contrat)
  • C’est une annexe OBLIGATOIRE qui dans l’idéal aurait pu être signée au moment de la « transition ».
  • La lettre « électronique » sur BIl Net ne concerne que les « zéro papier », bien sûr les autres la recevant par courrier classique
  • La BIL est prête, en cas de retard, vacances, maladie, token en panne, ou toutes autres bonnes raisons à revoir leur position.
  • Qu’une fois cette annexe signée ils n’enverront plus ce genre de courrier « surprise ».
  • Que l’intitulé « Mailing » sera revu pour la prochaine fois afin de souligner le caractère d’urgence de ce type de missive

Toutefois nous continuons à travailler avec notre département RH afin de voir à améliorer la qualité de cette communication. N’hésitez pas à faire part de la situation à vos collègues, y compris les personnes absentes actuellement.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.