Faits intéressants sur l’épuisement professionnel (burnout)

zur deutschen Version ***** English version

Qu’est-ce qu’un burnout?

Le burnout est un syndrome et, selon l’OMS, non pas une maladie en soi, mais un problème «lié au mode de vie» qui affecte la santé et nécessite des soins de santé.

Christina Maslach, une des « fondatrices » de la recherche sur l’épuisement professionnel, a défini le syndrome d’épuisement professionnel dans les années 1980 selon trois critères principaux: épuisement émotionnel, dépersonnalisation, accomplissement personnel.

Par la suite, des critères psychologiques et physiques supplémentaires ont été ajoutés, notamment l’épuisement physique.

Une définition commune aujourd’hui est la suivante: « État d’épuisement émotionnel, mental et physique »  suite à un processus antérieur de charge de travail élevée, de stress et / ou d’auto-exagération. (Wörterbuch der Psychologie).

Quels sont les symptômes?

Les symptômes comprennent l’indifférence, le cynisme, la distance, l’irritabilité, la tension, la faiblesse de l’impulsion, le manque de sens, l’inefficacité, l’hyperactivité.

Quelle est l’évolution lors du syndrome de l’épuisement professionnel?

Au cours du développement, on peut distinguer 12 phases (que l’on peut assimiler à une horloge). On peut considérer qu’une fois dépassé la phase 6, une aide professionnelle est à considérer sérieusement. Par conséquent, si on reprend l’image de l’horloge, il est moins une à six heures!!!

Dans la grande majorité des cas, les phases se déroulent comme suit, mais ne doivent pas nécessairement être dans cet ordre:

1. Envie de vouloir prouver quelque chose à soi-même et aux autres

2. Aspirer à des performances extrêmes pour répondre aux attentes particulièrement élevées

3. Surmenage en négligeant les besoins personnels et les contacts sociaux

4. Négliger et ne pas prendre en compte des problèmes et des conflits internes

5. Doutes quant au propre système de valeurs ainsi que des choses autrefois importantes comme les loisirs et les amis

6. Déni de problèmes naissants, abaissement de la limite de tolérance

7. Repli sur soi-même avec évitement des contacts sociaux à un stricte minimum

8. Changements de comportement évidents, sentiment progressif d’inutilité, anxiété croissante

9. Dépersonnalisation par perte de contact avec soi-même et les autres; La vie est de plus en plus fonctionnelle et mécaniste

10. Vide intérieur et tentatives désespérées de dépasser ces sentiments par des réactions excessives telles que sexualité, habitudes alimentaires, alcool et autres drogues

11. Dépression avec des symptômes tels que indifférence, désespoir, épuisement et manque de perspectives

12. les premières idées de suicide comme moyen de sortir de cette situation; danger aigu d’effondrement mental et physique

Quelles sont les causes?

• le stress et le sentiment d’impuissance qui en découle

• déséquilibre entre performance et reconnaissance

• Fardeaux émanant du lieu de travail (ou de l’environnement social)

Où en suis-je par rapport à l’épuisement professionnel ? Est-ce que je me situe à 6 heures ou est-il moins une?

Une première indication d’un risque d’épuisement professionnel peut être décelé d’un questionnaire qui existe sous la forme d’un test en ligne*. Bien que le résultat obtenu ne remplace aucun diagnostic par un spécialiste (entre autres à cause de la proximité diagnostique avec p.ex. une dépression), il peut être utilisé pour évaluer la situation actuelle et, le cas échéant, prendre des mesures.

Vos délégués OGBL peuvent vous soutenir dans la démarche en analysant le résultat de votre test avec la plus grande discrétion et en vous fournissant, le cas échéant, des recommandations appropriées pour des démarches ultérieures. N’hésitez pas à contacter directement vos délégués OGBL ou envoyez alternativement un email à l’adresse suivante: lalorgnettesba@gmail.com

*lien vers le test : http://www.masef.com/scores/burnoutsyndromeechellembi.htm

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.